Vous êtes ici : Documentation > Publications

1) Dictionnaire de la police et de la justice.

Maître Thomas DESROUSSEAUX a écrit deux entrées dans ce dictionnaire.

En voici quelques extraits :

  1. Les bandes organisées :

Le phénomène des bandes organisées n’est pas nouveau en soi lorsque l’on songe aux bandes de brigands de Cartouche ou Fra Diavolo, aux mafias italiennes et aux triades chinoises. En 1927, Thrasher dénombrait 1.313 gangs actifs aux Etats-Unis. Aujourd’hui, les bandes organisées connaissent un regain d’actualité. Depuis les attentats du World Trade Center, il ne se passe pas une journée sans que les médias relatent leurs nouveaux exploits.

Les gangs apparaissent si différents et changeants dans leur composition, leur fonctionnement et leur orientation, qu’il s’avère difficile d’en dégager une même définition. Cette absence de définition globale n’empêche pas, cependant, certains aussi bien les autorités étatiques que des criminologues de donner leur propre définition de bandes organisées, en se basant sur des critères.

Autrefois, le terme de « gang » signifiait : « un ensemble d’individus qui souhaitaient se retrouver ensemble en bandes ». Aujourd’hui ce terme a évolué etse définit en quatre points : « un groupe organisé avec un leader, un groupe uni qui reste ensemble que ce soit en temps de paix ou en temps de conflits ; Un groupe dont les membres se montrent unifiés par les vêtements, la langue ; Un groupe dont les activités sont criminelles qui menace la Société. »

L’administration pénitentiaire de la Californie considère qu’une bande organisée est : « toute association ou groupe de trois personnes ou plus, qui ont en commun un nom, un signe ou un symbole d’identification et dont les membres ou associés pratiquent ou ont pratiqué individuellement ou collectivement pour le compte de l’association ou du groupe, à deux reprises ou plus, des actes comprenant préparation, organisation, menaces, financement, des actes illégaux ou des actes de rébellion qualifiés de sérieux. »

Le Service de police de la Communauté urbaine de Montréal définit le gang comme « un regroupement d’individus, habituellement des adolescents ou de jeunes adultes, privilégiant l’utilisation de la force, de l’intimidation, dans le dessein d’accomplir avec une certaine régularité des actes criminels à caractère violent. »

Même si la définition de « bandes organisées » ne peut être large, de nombreuses expressions peuvent s’utiliser pour décrire ce phénomène.  On parle ainsi  …

           2. Groupe (théorie psychique du) :

Appartenir à des groupes est une caractéristique de notre société. Les individus se forment à travers les groupes.

En sociologie et psychologie sociale, on appelle groupe l’ensemble de personnes qui sont rassemblées en raison d’une certaine relation.

Le groupement s’oppose ainsi à la théorie de Durkheim sur l’individualisme qui prône l’autonomie individuelle face aux diverses institutions sociales et politiques qui exercent sur lui certaines règles.

On sait que dès l’enfance nous appartenons à des groupes (par exemple le groupe familial) et qu’au fur et à mesure les groupes auxquels nous appartenons (groupe de pairs) prennent de plus en plus d’importance.  Ainsi, à différentes étapes de notre vie, …

Dictionnaire au prix de vente de 29 euros.